Il est temps de faire un premier bilan de l’équipe municipale (1/6)

Comme beaucoup d’illacais, nous pouvons voir aujourd’hui le résultat de la politique de la ville menée par H. Seyve depuis 18 mois.

Faisons un petit état des lieux de quelques éléments marquants pour la commune. Aujourd’hui, intéressons-nous à l’ancien site Zodiac

La commune a acheté l’ancien site Zodiac : le projet a coûté plus de 3 millions d’euros aux illacais. Et les aménagements ne sont pas terminés (dépenses à prévoir).

Lors du dernier conseil municipal, la majorité a proposé un budget supplémentaire de plus de 485000 €. Nos élus n’étaient pas dupes de la manœuvre et ont manifesté leur désaccord…

Le site est trop grand pour les besoins de la mairie ;  il est situé à quelques mètres du site Quérandeau qui manipule des produits toxiques – choix surprenant pour un lieu qui doit accueillir du public – et de plus,il est éloigné du centre ville alors qu’il comprend des services à la population.

On se demande quel est l’intérêt d’une telle dépense pour le bien des illacais ?

Et quel clin d’œil maladroit d’H. Seyve et de son équipe d’y implanter le service emploi !

Carte électorale

Inscription sur les listes électorales

Si vous n’êtes pas encore inscrit sur les listes électorales de votre commune, sachez que vous pouvez désormais le faire gratuitement via Internet à partir de l’adresse suivante :
https://mdel.mon.service-public.fr/inscription-listes-electorales.html

La procédure dure quelques minutes durant laquelle vous devez remplir un formulaire et joindre les différentes pièces justificatives numérisées (pièce d’identité en cours de validité et justificatif de domicile pour la majorité d’entre nous).

Vous pouvez également le faire à la mairie de votre commune avec les mêmes pièces justificatives, mais il faut se déplacer… :-)

Dépêchez-vous ! Il faut être inscrit avant le 31 décembre de cette année pour pouvoir voter aux prochaines Élections Départementales de 2015 (22 et 29 mars) !

L’Office Municipal des Associations (OMA) : Le grand mystère du Conseil Municipal

Le conseil municipal du 8 septembre 2014 a nommé 6 élus de la majorité de droite pour siéger au Conseil d’Administration de l’Office Municipal des Association : OMA.

L’OMA qui est une association d’associations  dont les contours ne sont pas définis et où aucun élu d’opposition ne siègera.
Quelques remarques : Un service Culture et Vie Associative existe déjà.
Comment se prononcer sans aucune information sur : ses objectifs, son rôle, ses missions, son financement, ses membres, son conseil d’administration, son bureau, son règlement….?
Autant nous ne pouvons que soutenir les actions municipales permettant de faciliter, promouvoir et accompagner les associations ; autant, pour le moment, cet office est obscur et ne garantit en l’état actuel des choses ni l’autonomie ni la gouvernance des associations.
Nous serons vigilants quant à sa mise en place.

Ce que l’on sait :
La municipalité se veut proche des associations, il ne suffit pas de le décréter, ou d’imposer des moments associatifs pour l’être.
Les offices municipaux  ont tous les même objectifs : rassembler, promouvoir, coordonner, dynamiser : belles missions nobles.
Mais derrière, peuvent se cacher des offices dirigés par des élus et qui entérinent des décisions municipales, décisions  prises en mairie entre élus.

Deux questions :

  • Pourquoi, dans ce contexte, avoir supprimé le bi-mensuel d’information  « Illac asso » réalisé pour tous  les illacais par les associations (membres élus par leurs pairs) ?
  • N’y a-t-il pas un risque d’ingérence de la municipalité dans la vie associative  par le biais de cet OMA ?
  • Et enfin pourquoi si peu de transparence en conseil municipal , et si peu de démocratie ?

Carton Rouge

Il est possible de tromper une fois 52 illacais, mais on ne peut pas tromper 52 fois un illacais….

Que le maire actuel justifie ses errances de gestion ou d’organisation par les faits de l’ancienne municipalité, ça va un temps…
Vous en connaissez beaucoup vous des jobs ou 6 mois après la prise de fonction, le chef dit : « Ben c’est la faute de celui qui était là avant » ?!

Les Terres de Jim, Défi Relevé !

Vue de la Grande Roue installée aux Terres de Jim - Saint Jean d'Illac - Sept. 2014

Vue de la Grande Roue installée aux Terres de Jim – Saint Jean d’Illac – Sept. 2014

Il y a un peu plus de 2 ans, lorsque les Jeunes Agriculteurs ont proposé à Saint Jean d’Illac d’être ville d’accueil pour cette grande fête agricole, l’équipe municipale de Jacques FERGEAU n’a pas hésité à soutenir cette initiative. Cette immense manifestation en plein air s’est déroulée chez nous et malgré quelques désagréments c’était une belle fête populaire.

Des tentes à perte de vue, des vaches de Bazas, un labyrinthe de maïs, des produits de notre terroir, même des huitres, des métiers méconnus, des tracteurs, des animaux et des agriculteurs pédagogues et passionnés.

Il fallait être présent jeudi et vendredi pour voir les élèves des écoles, des collèges et lycées venus de tout le département, grâce aux concours du Conseil Général, s’intéresser à leur avenir et à leur environnement. Samedi, c’est le Premier ministre Manuel Valls et le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll qui sont venus pour remettre le prix « graine d’agriculteur » à Marie Blandine Doazan et à Samuel de Smet.

Il fallait y être pour voir combien les métiers sont variés et l’engagement de nos jeunes déterminants.
Petits bémols  quand même : dépenser 600.000 € pour payer le grand contournement structurant de Saint Jean d’Illac qui n’est qu’une voirie provisoire non adaptée à une circulation départementale, c’est  un peu cher en échange de deux tickets d’entrée par Illacais ?

Bon, et pour les cyclistes faire 10 km de plus dans la poussière  parce que les nouveaux élus ne circulent jamais en vélo c’est un peu triste, mais là c’est un autre sujet.

Cela n’entache en rien la réussite de nos Jeunes Agriculteurs, qui ont su convaincre les partenaires locaux de les suivre dans cette aventure, les agriculteurs de mettre leur terre à disposition, fédérer 2.500 bénévoles et organiser une très belle fête qui a su donner à notre territoire et à leur métier une image de qualité et promouvoir le savoir-faire de notre jeunesse dynamique et innovante.
Bravo à eux !

Conseil Municipal du 8 septembre 2014

Le Maire ne s’engage pas sur la gratuité des TAPS pour les prochaines années :
Hervé Seyve : « Cette gratuité [...] est aujourd’hui d’actualité. Nous verrons demain ce qu’il en sera. »

Attention le Maire annonce qu’il va modifier le PLU (Plan Local d’Urbanisme).

Tribune libre – Illac Magazine (Juin 2014)

Les élections municipales de Mars 2014 ont donné une courte victoire à un autre projet que celui que nous portions. Près d’un Illacais sur deux nous a fait confiance. Nous vous remercions. Les nombreux messages de soutien et d’encouragement que nous avons reçus à l’issue du scrutin en témoignent et nous touchent. C’est pourquoi, nous avons le devoir et la responsabilité de poursuivre notre action auprès de vous et pour Saint Jean d’Illac.
 
L’aventure humaine que nous avons vécue avec vous pendant cette campagne a conforté et décuplé notre envie d’agir ensemble pour notre commune. Entre les élus sortants, forts de leur expérience, et ceux dont c’étaient les premiers pas électoraux, emplis d’idées nouvelles, de regards neufs et d’enthousiasme, tous réunis autour d’un projet commun, nous restons soudés autour de valeurs partagées et déterminés.
 
Nous connaissons les dossiers de notre commune, nous n’en serons que plus vigilants. Proches de vous et attentifs à ce que les projets qui nous seront présentés soient les plus ambitieux et tournés vers l’avenir pour notre commune et adaptés à vos attentes.
 
La puissance collective vient déjà de faire reculer la mairie sur sa volonté de renoncer à une année de travail sur les rythmes scolaires faite en parfaite concertation entre tous les acteurs de l’éducation. La méthode du consensus est l’unique moyen de voir aboutir sereinement un projet collectif d’intérêt général.
 
Nous vous informerons chaque fois, que les principes d’égalité, de fraternité nous paraitront bafoués.  Nous connaissons les positions de la municipalité actuelle concernant l’abandon du tarif progressif de la restauration scolaire, des activités extra scolaires ou celui de l’accès à la culture. Nous espérons que l’esprit de solidarité et de convivialité qui anime notre commune depuis tant d’années aura raison de cette réflexion. La commune peut être un rempart aux difficultés que parfois des familles connaissent. La justice sociale et la transparence continueront de guider notre engagement.
 
Nous serons une opposition constructive, force de propositions, d’information, responsable, qui souhaite poursuivre le dialogue républicain. Une opposition qui viendra à votre rencontre. Parce que l’avenir de Saint Jean d’Illac se construit dès maintenant, nous serons à vos côtés tout au long de ce mandat.
 
Retrouvez nous dès aujourd’hui sur ce site : illacais.fr et sur facebook.com/saintjeandillac2020.

Merci à tous les Illacais qui nous ont fait confiance

Votre forte participation et votre engagement n’auront pas suffi à convaincre. La liste menée par Hervé Seyve a recueilli 50,7 % des suffrages.

Malgré tout, cela n’entache en rien nos convictions et nos valeurs. Nous entamons un travail d’opposition pour préserver les intérêts des Illacais.

Liste "Avec les Illacais" menée par Jacques Fergeau.

Photo de groupe de la liste « Avec les Illacais » menée par Jacques Fergeau.